Warmdewar - © Galerie des Galeries
Warmdewar, 2006

(Collaboration avec Phillipe Cuxac)
Film 16mm, son optique mono (18mn 57s)
Production et Collection Ginette Moulin / Guillaume Houzé, Paris.
Galerie Chez Valentin, Paris


Pour Nicolas Moulin, « la fiction est une part de la réalité », ce qu’il démontre une fois encore avec Warmdewar, un film impressionnant. Tout en tons de gris, il décrit la pérégrination d’un homme, seul, dans un paysage désolé. Il s’agit en fait du chantier abandonné d’un palace nord-coréen qui, avec ses 330 mètres de haut, aurait dû devenir le plus haut immeuble du pays. À l’aide d’incrustations numériques et de maquettes, l’artiste rejoue une thématique classique du romantisme pictural : l’homme fasciné par les ruines, même si ce sont celles de monuments sans passé.

Œuvres du même artiste

GALERIE DES GALERIES prend en charge de nombreux navigateurs
mais il semble que celui-ci soit obsolète,
veuillez utiliser le navigateur Google Chrome ou bien mettre à jour votre navigateur.

GALERIE DES GALERIES supports many browsers
but it seems that it is obsolete,
please use the Google Chrome browser or update your browser.